AT LANGUAGEWORLD

Comment traduire un site Web (sans en mourir)

Comment traduire un site Web

Lorsque vous décidez de vous internationaliser et de vous ouvrir sur le monde, une question inévitable se pose : comment traduire un site Web ? On a alors tendance à chercher des réponses sur Internet, mais, très souvent, on finit avec encore plus de questions, telles que :

• Dois-je copier les contenus de mon site sur un document Word et les faire traduire dans ce format ?
• Dois-je exporter les fichiers XLIFF ?
• Ou vaut-il mieux utiliser un logiciel de traduction spécialisé pour les sites Web ?
• Comment demander un devis de traduction ?
• Comment les mots d'un site Web sont-ils comptés ?
• Faut-il faire traduire tous les contenus du blog ?
• À chaque fois que j'ajoute de nouveaux contenus au site, dois-je les envoyer en traduction et les mettre en forme ?
En somme, il arrive souvent qu'on ne trouve pas de réponse claire à la question de la traduction d'un site.

Comment NE PAS traduire un site Web

Commençons par les options à éliminer immédiatement.

Traduction gratuite

Tout le monde connaît Google Traduction ou DeepL, des traducteurs automatiques gratuits. Il est très tentant de les utiliser. En effet, il suffit de copier le contenu à traduire, de l'y coller, de choisir la langue cible, et voilà : vous obtenez une traduction en quelques secondes.

Vous connaissez peut-être déjà l'expression "bon marché cher me coûte". Dans le cas qui nous occupe, elle prend tout son sens, car ce type de traduction risque d'engendrer plus de problèmes que de bénéfices.

Ces traducteurs en ligne sont des machines programmées pour traduire de manière littérale, sans interprétation et avec une faible localisation des contenus (nous verrons plus tard ce que signifie exactement ce terme).
On peut utiliser un traducteur en ligne gratuit pour un usage personnel ou pour comprendre un texte rédigé dans une autre langue ; cependant, la qualité de la traduction ne peut en aucun cas égaler celle d'une traduction effectuée par un traducteur professionnel.

Dans le meilleur des cas, une mauvaise traduction de Google Traducteur peut conduire à un meme amusant qui met à l'épreuve notre foi en l'orthographe. Mais, blague à part, le coût que représente un site Web mal traduit est trop élevé, car une mauvaise traduction ne fera que détourner les clients potentiels de votre site Web. Nous souhaitons tous trouver des contenus rédigés dans notre langue maternelle. Néanmoins, quand nous y détectons des fautes, nous avons immédiatement tendance à nous méfier de l'entreprise et des produits ou services qu'elle propose.

Traduire un site Web de manière professionnelle

Après avoir vu ce qu'il ne faut pas faire, penchons-nous à présent sur la manière de traduire un site de manière professionnelle, sans erreurs et en l'adaptant parfaitement au marché cible. C'est précisément là que nous évoquerons la localisation.

La localisation d'un site Web commence par une adaptation de son contenu, c'est-à-dire une traduction qui tient compte des habitudes du marché cible. On parle d'adaptation lorsqu'on prend en compte les traditions, les valeurs, les croyances et d'autres particularités du pays cible.

Le degré d'adaptation des contenus varie en fonction de la langue. Par exemple, la culture espagnole ressemble beaucoup moins à la culture chinoise qu'à la culture italienne. Toutefois, et indépendamment de la profondeur de ce fossé culturel, il est indispensable d'adapter les contenus de l'entreprise pour instaurer un climat de confiance avec le public cible.

Ce processus de localisation des contenus doit être effectué par un traducteur locuteur natif du pays cible. Il connaît mieux que quiconque la culture et les particularités du pays cible, et saura comment se rapprocher le plus possible de vos futurs clients.

Tout en gardant à l'esprit l'importance du processus de localisation (qui ne peut être effectué que par des traducteurs professionnels locuteurs natifs), étudions les différentes méthodes de traduction professionnelle.

L'utilisateur décide des contenus à traduire sur le site Web

L'utilisateur décide quels contenus traduire et quand les envoyer en traduction. C'est une méthode fortement recommandée pour les sites Web simples, avec peu de pages et un contenu plus ou moins statique. Cette méthode est généralement plus rentable et l'utilisateur détient un contrôle important sur le contenu traduit et sa publication sur le Web.

La plupart de ces méthodes fonctionnent avec des systèmes de gestion de contenu (CMS), qui sont très répandus dans les entreprises. Chez AT Language Solutions, nous disposons de connecteurs natifs pour CMS et plateformes DXP :

WordPress

Pour traduire un site WordPress, l'option la plus pratique est de passer par le plugin le plus connu au monde : WPML. Avec le plugin WPML et AT Language Solutions vous pourrez le faire de manière simple et efficace. En effet, une fois le plugin installé sur votre site Web, vous n'aurez qu'à activer les services de traduction d'AT Language Solutions et nous envoyer le contenu à faire traduire par nos traducteurs professionnels. Ce plugin vous permet de rendre votre site Web multilingue sans expertise technique ou de programmation.

Si vous êtes intéressé et souhaitez profiter des meilleurs tarifs de traduction, vous pouvez obtenir le plugin en cliquant sur ce lien.

Adobe Experience Manager

Si vous possédez un site AEM, vous pouvez utiliser notre connecteur natif. Chez AT Language Solutions, nous sommes partenaires d'Adobe et distribuons en exclusivité ce plugin qui permet d'automatiser le processus de traduction et de le simplifier au maximum.

Le connecteur natif d'AT Language Solutions vous permet de filtrer et de sélectionner les contenus à traduire, de les envoyer directement à notre équipe de traducteurs professionnels et, une fois la traduction finalisée, de les recevoir traduits sur votre site Web.

Magnolia

Votre site Web fonctionne avec la plateforme DXP Magnolia ? Grâce à notre connecteur natif, vous pourrez faire traduire de manière professionnelle et en toute simplicité l'ensemble des contenus de votre site.

Intégration CMS

Quel que soit votre CMS ou votre plateforme DXP, nous disposons d'une solution automatisée de connexion à distance (AT-RTS) avec nos traducteurs professionnels qui permet d'optimiser au maximum le processus de traduction.

Vous pouvez demander la traduction directement depuis votre CMS (ainsi que depuis votre DAM ou votre PIM), sans avoir à vous soucier du format des fichiers ni à suivre les différentes versions. Vous recevrez une traduction professionnelle de qualité, prête à être publiée directement sur votre plateforme.

La meilleure option : un logiciel équipé de la technologie proxy

La solution la plus automatisée du marché est AT Website Translator, un logiciel qui fait appel à la technologie proxy. Il détecte automatiquement les contenus à traduire et les envoie directement à nos traducteurs professionnels. Tout cela sans que l'utilisateur n'ait à sélectionner les contenus à traduire. Une fois la traduction terminée, AT-WST publie sur le site le contenu traduit dans toutes les langues… Avec un SEO international optimisé !

Peu importe le contenu généré sur votre site Web : avec AT-WST, votre site sera toujours à jour et traduit dans toutes les langues dont vous avez besoin. Vous n'aurez plus qu'à vous soucier de rédiger vos contenus dans une seule langue !
En toute transparence, cette méthode est plus coûteuse, mais beaucoup plus efficace. Elle est particulièrement adaptée aux grandes entreprises qui possèdent des sites Web dynamiques.

En bref, si vous souhaitez une traduction professionnelle et qualitative de votre site Web, contactez-nous ! Nous étudierons votre site Web et vous proposerons la solution la mieux adaptée.