AT LANGUAGEWORLD

Métavers : est-il possible de le traduire ?

Traduire le métavers

Imaginez un monde virtuel dans lequel vous n'auriez plus à sortir de chez vous pour voir un film au cinéma, un concert de votre groupe préféré, visiter un [...] Un monde illimité, accessible à tout moment, dans lequel vous pourriez évoluer comme vous voulez, devenir qui vous voulez. Est-ce possible de traduire le métavers ? Dans cet article, nous vous expliquons tout.

Qu' est-ce que le métavers ?

Nous allons essayer de vous expliquer ce que c'est exactement le métavers, ce concept de monde virtuel que des entreprises comme Meta (Facebook), Google et Microsoft sont en train de développer. Ce n'est pas un concept vraiment nouveau, car il a été développé par Neal Stephenson dans le roman de science-fiction Le Samouraï virtuel, le livre de chevet des entrepreneurs de Silicon Valley.

Dans cet article, nous allons vous l'expliquer simplement pour que vous ne perdiez pas dans les aspects techniques. Nous tenterons également de vous présenter les opportunités qu'il offre et vous donner une idée de ce qui manque et de ce qui est nécessaire pour que ce concept devienne réalité ainsi que de l'influence de la traduction.

Le métavers est un monde virtuel auquel nous nous connecterons avec des lunettes de réalité virtuelle. À travers des capteurs enregistrant nos mouvements physiques, nous aurons l'impression d'y être et de pouvoir interagir comme s'il s'agissait d'une réalité externe, un monde palpable.

Un monde parallèle

Le métavers devrait traverser les frontières du monde physique jusqu'à ce que le réel et le virtuel ne fassent plus qu'un. Ambitieux, non ? Les plates-formes peuvent prendre différentes formes : jeux vidéo, cafétérias, discothèques, bibliothèques, bureaux, magasins, bars, casinos, monuments, etc. Dans sa vision, l'entreprise Meta espère que le métavers offrira autant d'opportunités que le monde réel, avec notamment la possibilité d'y faire des affaires.

Au-delà de la simple communication, ces plates-formes sont créées pour permettre à l'utilisateur d'interagir avec son environnement virtuel et rendre ainsi l'immersion plus réaliste.

Les avatars (l'identité d'un utilisateur dans cet univers) sont également programmés pour que tous les internautes puissent comprendre les expressions, les gestes et toute la communication non verbale. Cela ajoute du réalisme au métavers !

En résumé, tout indique que nous pourrons parler virtuellement à des personnes qui se tiennent à des kilomètres de distance, nous promener dans des mondes virtuels, peu importe d'où nous nous connectons. Nous pourrons même nous exprimer à travers nos émotions et non notre apparence physique.

Le métavers a le potentiel d'atteindre un niveau jamais vu en tant que nouvelle plate-forme de contenu. Il est possible de créer des mini-mondes virtuels pour transmettre un message, un discours, participer à un événement en ligne ou même jouer.

À ce jour, nous sommes encore loin de pouvoir TOUS nous connecter à un métavers dans lequel nous pouvons interagir. Il faut développer cet univers virtuel, ainsi que la technologie qui nous permettra de nous y connecter. Il faut également que de telles technologies soient accessibles à tous.

Cependant, au cours des prochaines années, vous entendrez sans doute parler de plusieurs entreprises qui commenceront à développer ce qui est nécessaire pour nous connecter au monde virtuel. C'est un concept intéressant et riche en possibilités commerciales pour les entreprises. Par conséquent, petit à petit, nous allons voir comment ça prend forme.

Est-ce possible de traduire le métavers ?

À cause de (ou grâce à) la pandémie, nous avons pris l'habitude d'utiliser de plus en plus les nouvelles technologies. Ces dernières évoluent avec le temps et les entreprises voient dans le métavers un moyen de se libérer des limites de la réalité et d'ouvrir des frontières inconnues.

Après Internet et ses nombreuses évolutions au fil des ans, le métavers est sans aucun doute la version future d'un réseau global d'échange d'informations. Dans quelques années, entreprises et individus devront en faire partie.

Dans ce contexte, la localisation des univers virtuels est essentielle pour veiller à leur succès sur les marchés où ils seront commercialisés. Traduire le métavers n'est pas une option mais une obligation pour toutes les entreprises technologiques qui misent sur ce monde virtuel à l'échelle internationale.

Il s'agit sans aucun doute d'un domaine où l'expérience de l'utilisateur est très importante. Par ailleurs, la traduction et la localisation complètes permettront aux utilisateurs de vivre des expériences réalistes et satisfaisantes.

Localiser ou traduire le métavers ?

La traduction consiste à retranscrire le contenu d'un texte d'une langue à une autre. La localisation, elle, va au-delà de ce principe et y ajoute une dimension culturelle, car elle consiste à adapter un produit ou un service à un marché particulier ; elle met donc l'accent sur la culture du pays concerné.

Les traducteurs chargés de la localisation d'applications ne sont pas seulement des traducteurs natifs et des experts en la matière : ils ont un profil marketing marqué, qui leur permet de rendre votre application attrayante sur le marché cible, pour qu'elle se vende conformément à vos prévisions.

La localisation suppose d'adapter des graphiques, des thèmes, des formats, des couleurs, etc., ce qui implique d'analyser la présentation du contenu et de la restructurer intégralement. Par exemple, un métavers réalisé en Espagne et destiné au public espagnol aurait du mal à s'adapter à d'autres pays. Pour un résultat optimal, il faudrait traduire et adapter son format, ses graphiques et ses messages à des cultures différentes.

Une localisation bien planifiée et mise en œuvre-sous la direction d'une agence de traduction disposant d'une solide expérience permet de recréer à la perfection un monde virtuel et de s'adapter aux cultures cibles.

Traduire pour réussir

Avec la réalité virtuelle qui est en passe de s'imposer, les marques doivent être positionnées de sorte à pouvoir faire de ces atouts une réalité sur les marchés internationaux.

En outre, l'essor de ce secteur et la sophistication des produits qu'elle développe font de la réalité virtuelle un univers comparable à des œuvres cinématographiques, avec des histoires et des dialogues dignes de grands produits audiovisuels.

Tout cela doit être localisé pour que le message soit transmis de la même manière dans la langue cible.

En résumé, comme nous l'avons vu, le processus de traduction du métavers est plus compliqué qu'il n'y paraît à première vue, et les développeurs doivent en tenir compte avant de lancer leurs produits sur d'autres marchés.

Pour réussir à l'international, il vous faut une localisation de qualité. Pour ce faire, la seule option est de faire appel à une agence de traduction dotée d'une solide expérience dans la traduction orientée marketing et dans la localisation audiovisuelle. Vous souhaitez qu’on en parle ?

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments