AT LANGUAGEWORLD

Ce que vous devez savoir sur la traduction dans le secteur de la vente au détail

traduction dans le secteur du commerce de détail

Le secteur de la vente au détail a connu d’importants changements avec l’évolution des habitudes de consommation de la société. L'essor des technologies émergentes et la mondialisation sont à l'origine de nouveaux besoins en traduction et nombreuses sont les entreprises qui n'y consacrent toujours pas les ressources nécessaires, risquant ainsi de graves erreurs pouvant nuire à la réputation de leur marque. C'est pourquoi, aujourd'hui, nous allons passer en revue ce qu'il faut savoir sur la traduction dans le secteur de la vente au détail.

Dans le secteur de la vente au détail, la traduction est un investissement et non une dépense

Pour de nombreuses entreprises, la traduction est une dépense facultative dont il faut réduire le coût au maximum. Il n’est donc pas surprenant de voir que certaines d’entre elles utilisent des traducteurs automatiques pour gérer leur besoin de traductions. Ce qui peut mener à de graves erreurs de traduction : en effet, de nombreuses erreurs de traduction virales postées sur les réseaux sociaux se sont produites dans des supermarchés.

C’est pourquoi il est conseillé de donner aux projets de traduction l’importance qu’ils méritent, de l’affectation du budget au choix de traducteurs natifs professionnels de confiance. Un processus bien ficelé et une collaboration avec les professionnels de la traduction adéquates seront la clé de la réussite, car toutes les étapes peuvent être revues et le ton ajusté autant que possible. Après tout, c'est la voix de la marque que l'on traduit, ce qui peut affecter la marque de façon positive ou négative. La législation oblige les supermarchés et autres points de vente à afficher toute l’information dans l’ensemble des langues locales. L’engagement de certaines marques avec leurs distributeurs sont aussi une raison de poids pour voir la traduction comme un investissement et non comme une simple dépense.

Le secteur de la grande distribution est un secteur avec de grands besoins en traduction

En raison de la nature de l’activité, le secteur de la vente au détail génère de grandes quantités de contenu qui doivent être traduites. La dimension mondiale de nombreuses grandes surfaces, les ressources qu'elles consacrent au marketing et l'éventail sans fin de produits disponibles sont quelques-unes des raisons qui expliquent l'énorme quantité de contenu généré. Parmi tout ce contenu, nous pouvons trouver :

  • Catalogues et brochures
  • Publicité sur le lieu de vente et affichage
  • Descriptions de produits
  • Manuels d'utilisation, packaging et service après-vente
  • Documentation des ressources humaines
  • Communication interne et externe, marketing et insertion dans les médias

Le consommateur est à l'origine de la digitalisation du secteur

Le comportement d’achat des consommateurs du secteur de détail est en pleine évolution, ce qui a poussé les entreprises à intégrer de nouvelles technologies pour mieux répondre aux attentes de leurs clients. L'arrivée soudaine des technologies numériques oblige à miser sur une stratégie digitale pour toucher le public cible.

L’intégration des achats en ligne qui proposent la livraison de produits au domicile sur de nombreux marchés oblige les sites Web à être plus complets et dynamiques, voire à se comporter comme de véritables boutiques en ligne. Compte tenu de ce panorama, la présence en ligne des marques n'est plus une option et si les supermarchés veulent rester compétitifs, le canal en ligne devrait constituer une partie de plus en plus importante de leur core business.

La digitalisation du commerce de détail a ouvert la voie à un nouveau modèle économique, mais a aussi obligé les marques à localiser leurs sites Web dans les langues locales qui coexistent sur différents territoires, et parfois même dans les langues prédominantes des résidents étrangers des grandes villes. Même pour les conversions sur le point de vente, la traduction dans la vente au détail joue un rôle important puisque 87% des acheteurs commencent leur recherche de produits en ligne mais préfèrent effectuer leurs achats dans le magasin physique. Une mauvaise traduction de votre page Web peut vous faire perdre des clients dans votre magasin physique.

Si vous souhaitez savoir comment notre équipe de traducteurs professionnels natifs peut vous aider dans votre projet de traduction ou de localisation destiné au secteur de la vente au détail, contactez-nous. Nous serons heureux de vous aider !