AT LANGUAGEWORLD

La traduction pour le secteur des fintech

traduction entreprises secteur fintech

L'un des secteurs en plein essor actuellement est celui des fintech, parce qu'il offre une forme plus dynamique de fournir des services financiers en s'appuyant sur l'innovation technologique. La traduction est également présente dans ces nouveaux secteurs. Comment choisir un service de traduction pour les entreprises fintech ? Nous vous l'expliquons ci-après !

37 % des utilisateurs espagnols font usage des fintech

Le concept fintech est formé des mots anglais « financial » et « technology » et est utilisé pour désigner les entreprises qui fournissent des services financiers grâce à la technologie, comme les paiements et les transactions en ligne, banque en ligne, conseils en ligne, etc., reléguant les méthodes traditionnelles au second plan.

Selon l'étude FinTech Index Adoption 2017 réalisée par EY, l'un des quatre cabinets de conseil et d'audit les plus importants au monde, 37 % des utilisateurs en Espagne utilisent les fintech. En ce qui concerne l'utilisation faite par les utilisateurs des fintech, elle comprend notamment les virements et les paiements en ligne, les prêts en ligne et les conseils financiers. Les utilisateurs apprécient la vitesse et la souplesse du fonctionnement de ces technologies, leur simplicité, le gain de temps et la réduction des coûts qu'elles supposent au quotidien par rapport aux alternatives traditionnelles.

Traduction entreprises secteur Fintech

Pourcentage d'adoption des fintech | Étude EY 2017

Pourquoi la traduction est-elle si importante ?

De plus en plus d'utilisateurs optant pour les services de ce type de sociétés de technologie, il est essentiel que ces dernières analysent et étudient l'offre de traduction de chaque fournisseur avant d'y souscrire. Que prendre en compte ?

  1. Fournisseur de traduction avec un service évolutif : au moment d'opter pour un service de traduction, il faut connaître la capacité technologique et de traduction de chacun. Les entreprises fintech se caractérisent par une augmentation de la demande de traduction au fil du temps et, par conséquent, un fournisseur doit avoir une vision d'avenir et veiller à être en mesure de continuer à offrir un service optimal même si le volume de traduction connaît une croissance rapide.
  2. Service de traduction technologique : la nature technologique de toute entreprise fintech implique que le service de traduction professionnelle utilise également une technologie innovante pour offrir des solutions de traduction adaptées à tous les besoins. L'utilisation de nouvelles technologies permet, par exemple, l'externalisation complète de la gestion et de la traduction, l'intégration de glossaires, la collaboration et la communication entre fournisseur de traductions et client, etc.
  3. Normes de qualité strictes : la communication de ce type d'entreprises doit transmettre de la crédibilité et de la confiance, et ces mêmes valeurs doivent également se retrouver dans leurs traductions. Il existe différentes certifications qui garantissent la qualité des traductions, et le fait que le service de traduction bénéficie de l'une d'entre elles aura un effet très positif sur la qualité du produit final.
  4. Expérience de traduction : les linguistes doivent, en plus d'être des traducteurs professionnels, connaître en profondeur le secteur des fintech. Dans un secteur aussi novateur, il est particulièrement important de se tenir au courant des dernières opérations financières et de suivre attentivement l'apparition de néologismes, comme le mot fintech.

Si vous avez une entreprise fintech, tenez compte de ces conseils au moment de choisir un fournisseur de traduction. Chez AT Language Solutions, nous croyons que la sélection d'un service de traduction devrait être un processus simplifié et non un obstacle pour le multilinguisme.