AT LANGUAGEWORLD

Que faut-il savoir lors de la création d'un site web multilingue?

site multilingue

La traduction de sites Web est essentielle pour toute entreprise envisageant une expansion internationale, mais avant de disposer d'un site Web multilingue, il faut évaluer et étudier certains aspects pour ne pas commettre des erreurs de traduction et donner une mauvaise impression aux utilisateurs.

Quels aspects devons-nous considérer avant de lancer un site Web en plusieurs langues ?

1. Ne traduisez pas vos contenus automatiquement.

L'objectif principal est que notre site Web soit compréhensible pour tout utilisateur et pour cela, le contenu doit être rédigé dans une langue correcte, bien traduit et adapté aux exigences linguistiques et culturelles. Un exemple clair, c'est le cas de la nomenclature utilisée en espagnol pour désigner le document d'identité, NIF/NIE et la forme utilisée dans d'autres pays pour se référer au VAT number. La traduction automatique de NIF / NIE peut rendre le terme incompréhensible pour les utilisateurs.

L'utilisateur détecte rapidement la traduction automatique et ce manque de professionnalisme nuit à la qualité des produits et services de l'entreprise.

2. Évitez de publier un contenu mal traduit

Si une page de votre site Web n'est pas encore traduite ou ne l'est que partiellement, évitez de la publier. Publiez le contenu que lorsque la traduction définitive a été réalisée et révisée. De cette façon, vous évitez que l'utilisateur se rende sur cette page du site et voie le contenu mélangé en plusieurs langues ou rencontre de mauvaises traductions ou des informations confuses qui pourraient l'inciter à quitter le site.

3. Tenez compte du SEO

Avant de réaliser la traduction, vous devez tenir compte du SEO. La traduction du contenu ne sert à rien si l'on ne traduit pas les mots-clés, les descriptions y et les balises méta qui permettent d'obtenir un bon positionnement international dans les moteurs de recherche.

Pour ce faire, vous devez recourir à des professionnels de la traduction capables de réaliser une traduction appropriée des mots clés, en tenant compte la façon dont vos utilisateurs cibles peuvent effectuer les recherches de votre marque, produit ou service.

4. Traduisez les attributs « alt » et « title » des images

Dans ce même esprit, pour optimiser le SEO de votre site Web, vous devez traduire tous les attributs « alt » et « title » des images téléchargées sur votre site Web.

5. Optimisez la balise « hreflang »

Google prend compte de la balise “hreflang" au niveau SEO. C'est pourquoi, dans chacune des pages du site, nous devons l'inclure et la relier, à travers un lien hypertexte, aux autres versions linguistiques. Imaginez que nous publions notre site en espagnol et en anglais ; dans la version espagnole, nous devrons placer un lien vers la version anglaise et vice versa.

6. N'oubliez pas les redirections

La variable de la langue nous obligera à restructurer l'architecture Web. Probablement,vous devrez changer la localisation du contenu préalablement établi dans un répertoire racine et l'incorporer dans un fichier, c'est-à-dire passer de “www.siteweb.com/contenu” à “siteweb.com/ES/contenu”

Bref, si vous souhaitez réaliser la traduction de votre site Web vous devez vous mettre dans la peau de votre utilisateur cible et adaptez le contenu. Pour ce faire, ayez recours à un service de traduction professionnel, faites confiance à AT Language Solutions !