AT LANGUAGEWORLD

Les erreurs les plus courantes dans la traduction d'un site

Les erreurs les plus courantes dans la traduction d'un site

Lorsqu'on décide d'internationaliser son entreprise et de traduire son site Web, quelques questions inévitables se posent : Comment bien traduire un site Web ? Quelles sont les erreurs les plus courantes dans la traduction d'un site ?

Un site Web mal traduit ne représente pas seulement une perte de temps et d'argent, mais également un désastre pour votre présence en ligne à l'international. Nous avons identifié certaines des erreurs les plus fréquentes dans la traduction d'un site Web, qu'il vous faut à tout prix éviter.

Utiliser un traducteur automatique gratuit

Tout le monde connaît Google Traduction ou DeepL, des traducteurs automatiques gratuits. Il est très tentant de les utiliser. En effet, il suffit de copier le contenu à traduire, de l'y coller, de choisir la langue cible, et vos contenus sont traduits en quelques secondes.

Vous connaissez peut-être déjà l'expression "bon marché cher me coûte". Dans le cas qui nous occupe, elle prend tout son sens, car ce type de traduction risque d'engendrer plus de problèmes que de bénéfices. Cependant, aussi étrange que cela puisse paraître, c'est l'une des erreurs que l'on retrouve le plus fréquemment pour la traduction d'un site Web !

Rien n'est pire que de faire traduire ses textes par un traducteur en ligne. Cette méthode génère presque toujours une mauvaise traduction, trop littérale, qui ne vous aidera en rien à développer votre activité. Au contraire ! N'oubliez pas qu'une mauvaise traduction ne fera qu'éloigner irrémédiablement les clients potentiels de votre site Web. Tout le monde souhaite trouver des contenus rédigés dans sa langue maternelle. Néanmoins, quand on y détecte des fautes de grammaire ou de contexte, on a immédiatement tendance à se méfier de l'entreprise et des produits ou services qu'elle propose.

Traductions effectuées par des traducteurs non professionnels

Nous connaissons tous des exemples de traduction effectuée par un proche parlant couramment anglais, par exemple. On pense souvent que le simple fait de maîtriser deux langues à la perfection suffit pour traduire tous types de documents. Ce n'est pourtant pas le cas. Le traducteur professionnel parle non seulement la langue, mais la maîtrise au point de la faire sienne. Il jouit également d'une connaissance approfondie de la culture et des coutumes associées à sa langue de travail. On ne naît donc pas traducteur, mais on le devient, notamment grâce à une formation professionnelle sanctionnée par un diplôme officiel en traduction. Une carrière de traduction n'est pas un cours d'apprentissage des langues ; l'objectif final des étudiants est d'apprendre à traduire, et la langue vers laquelle on traduit doit donc être la langue maternelle.

Ne pas localiser un site

La localisation d'un site Web commence par une adaptation de son contenu, c'est-à-dire une traduction qui tient compte des habitudes du marché cible. La localisation implique que le traducteur identifie les mots et les expressions les mieux adaptés et les plus attractifs pour les lecteurs autochtones, afin d'établir un climat de confiance avec le public cible. Le lecteur ne se rend pas compte qu'il s'agit d'une traduction, car il lit simplement des textes dans sa langue maternelle.

C'est l'un des points les plus méconnus du grand public, car la "localisation Web" est un terme très spécifique du jargon de traduction. Ainsi, si vous ne traduisez pas votre site de manière professionnelle, il ne sera pas localisé, et vous passerez à côté d'opportunités commerciales. C'est l'une des erreurs les plus courantes dans la traduction d'un site.

Traduire uniquement certaines parties du site

On trouve souvent des sites qui n'ont fait traduire qu'une partie de leur contenu. Ils se concentrent par exemple sur la traduction des produits qu'ils commercialisent, mais pas sur les articles de blog qu'ils écrivent chaque semaine (parce qu'ils pensent qu'une traduction régulière est coûteuse et inutile). Grave erreur ! Le coût d'un site à moitié traduit, qui engendre de la méfiance, est bien plus important. Pour que l'expérience du consommateur soit réellement satisfaisante, tout le contenu doit être traduit.

Ne pas bien choisir les langues vers lesquelles traduire le site

Une erreur très courante consiste à considérer qu'une traduction vers l'anglais ou l'espagnol suffit, car il s'agit de la deuxième ou troisième langue la plus parlée dans le pays que vous avez choisi dans le processus d'internationalisation de votre entreprise.

Pour l'éviter, posez-vous les questions suivantes avant de choisir les langues vers lesquelles vous traduirez votre site Web :

  • Quelle est la langue la plus utilisée pour les recherches sur Google dans le pays où je souhaite développer mon entreprise ?
  • Quelles sont les particularités linguistiques du pays en question ? À titre d'exemple, l'anglais utilisé aux États-Unis est différent de celui du Royaume-Uni. Vous devez donc en tenir compte lors de la traduction du SEO.

 Ne pas avoir de stratégie de SEO international 

Lors de la traduction d'un site Web, une erreur très fréquente (et souvent méconnue) consiste à s'aventurer dans l'univers web multilingue sans avoir pris le temps de structurer une stratégie SEO fondée sur une analyse préalable, tout aussi bien interne qu'externe.

Une absence de stratégie SEO peut freiner le processus de captation de trafic et vous faire perdre du temps et de l'argent, en raison d'investissements destinés à des audiences cibles peu compétitives. Lisez cet article pour découvrir comment bâtir une stratégie SEO gagnante à l'international.

Pour éviter les erreurs les plus fréquentes lors de la traduction d'un site, misez toujours sur la traduction professionnelle

Identifier la meilleure manière de traduire un site Web dans d'autres langues n'est pas chose aisée. Il faut donc miser sur une entreprise de traduction de confiance, constituée de traducteurs locuteurs natifs et expérimentés dans la traduction et la localisation de sites Web. En choisissant la bonne agence de traduction, vous gagnerez du temps et éviterez bien des déconvenues !

 

En bref, si vous souhaitez une traduction professionnelle et qualitative de votre site Web, contactez-nous ! Nous étudierons votre site Web et vous proposerons la solution la mieux adaptée.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments