AT LANGUAGEWORLD

3 clés pour l'internationalisation

internationalisation clés succès

Pensez-vous à internationaliser votre entreprise ? Vous lancer sur d'autres marchés peut vous aider à profiter de meilleures opportunités commerciales. Aujourd'hui, nous expliquons les clés pour réaliser un processus d'internationalisation. Prenez note !

Effectuer une analyse interne et externe

Avant d'internationaliser une entreprise, il convient de procéder à une analyse SWOT pour évaluer les faiblesses, les menaces, les forces et les opportunités que présenteraient une intervention ou un investissement dans d'autres marchés. De cette analyse, de précieuses informations peuvent être obtenues, par exemple, savoir si la société sera en mesure ou non de répondre aux demandes éventuelles des marchés d'internationalisation.

En outre, il est nécessaire de mener une recherche pour vérifier si le produit ou le service commercialisé est adapté à tous les marchés. Il est important de réaliser une analyse des facteurs politiques, économiques, sociaux, technologiques, environnementaux et juridiques, autrement dit une analyse PESTEL, de chaque pays. Il convient également de tenir compte d'autres variables, telles que l'éventuelle barrière linguistique ou la disponibilité des moyens de paiement.

En fonction des résultats de ces deux analyses, l'entreprise connaîtra dans quel(s) pays elle aura le plus de possibilités et, donc, où il lui sera le plus avantageux de s'internationaliser. Il serait également indiqué d'étudier, comme nous l'avons mentionné dans l'un de nos précédents posts, les données que Google Analytics met en avant sur les pays d'où les visites sont reçues en plus grand nombre.

Déterminer des objectifs et élaborer un plan d'action

Il faut définir clairement les raisons poussant la marque à conquérir d'autres pays et les objectifs de cette stratégie. Ces objectifs devraient être revus chaque année pour corriger ou adapter le plan d'action à chaque instant. Comment établir un plan d'action au niveau international ? Nous devons considérer les points suivants :

  • Compétitivité du produit ou service sur le marché choisi : une fois établis les marchés vers lesquels orienter l'expansion, il est nécessaire d'analyser le positionnement du produit ou service par rapport à la concurrence et d'évaluer ses avantages concurrentiels.
  • Distribution et commercialisation du produit ou service : un autre aspect important consiste à savoir comment le produit ou service va être distribué et commercialisé et quels sont les canaux les plus appropriés pour le faire, ces derniers pouvant varier en fonction du pays.
  • Connaître le profil du consommateur : Il est essentiel de connaître de façon approfondie les caractéristiques des consommateurs dans chaque pays et, le cas échéant, d'adapter le produit ou service.
  • Fixer le prix du produit ou service : il est possible que, selon les pays, il soit nécessaire de déterminer un prix ou un autre, selon le niveau de la concurrence ou le niveau économique de chaque marché.

Réaliser des campagnes marketing et publicitaires

Une fois que le plan d'action est clairement défini, il convient de considérer les stratégies de communication et de publicité autour du produit ou du service.

Aujourd'hui, grâce aux nouvelles technologies, il n'y a pas de frontières et il est donc essentiel de disposer d'un site web de qualité, proposant un contenu adapté à chaque marché et une expérience utilisateur appropriée. Il faudra aussi définir la ou les langues à utiliser dans les communications et déterminer les stratégies marketing à adopter, par exemple, l'inbound marketing, le growth hacking, l'optimisation du référencement, etc. Enfin, concernant la promotion du produit ou service, il convient d'évaluer quels sont les moyens les mieux adaptés à chaque pays, selon le type d'utilisateur, comme pourraient l'être les réseaux sociaux, les campagnes d'e-mailing ou la participation à des événements, entre autres options.

Comme vous voyez, l'internationalisation d'une entreprise est un long processus qui nécessite une étude préalable et une adaptation constante des objectifs commerciaux de l'entreprise. Rappelez-vous que la langue et la traduction sont des éléments primordiaux de votre plan d'internationalisation.